lundi 30 avril 2007

Introduction

LE THEME

Underground, Pit of Chaos est un jeu de rôle conçu pour des soirées d'horreur, d'apocalypse et d'angoisse. Sa tendance claustrophobe est volontaire et ce que j'ai voulu représenter dans ce jeu n'est nullement porté sur la violence gratuite, le racisme ou autres fondamentaux néfastes à la vie d'autrui. Comprenez bien que les personnages vivant dans la Fosse ne sont plus tout à fait comme vous et moi. L'homme a changé. Ou plutôt, il est revenu comme avant. Moins obnubilé par la technologie et les sciences mais davantage porté par la chasse et la survie.

C'est avant tout un jeu de rôle fait pour s'amuser. Si tel n'est pas le cas, jouez à un autre jeu ou modifier certains éléments du monde (et/ou des règles) afin de trouver votre bonheur. Le meneur de jeu – que l'on appellera le Patriarche – est comme dans les autres jeux le décideur exécutif. Il narre son histoire et fait participer ses joueurs, soit au premier soit au second plan. Mais quelle que soit l'issue du scénario, ce sont toujours les personnages-joueurs qui seront mis en avant. Pour réaliser une partie correcte, le mieux est d'avoir quatre à six joueurs (pas nécessairement expérimentés) et au moins cinq heures de temps de jeu.

Si le fait que le cannibalisme touche une grosse partie du monde d'Underground, Pit of Chaos, ce n'est pas, là aussi, dans le but de jouer des parties gore dans le seul but d'écœurer ses joueurs. Cette coutume, qui existe encore de nos jours dans certaines régions du monde, n'est pas un acte d'ignominie pour autant. Repensez à Hannibal Lecter... Il aime savourer son repas à table avec du vin. Tous les anthropophages ne sont pas des bêtes féroces qui mangent leur viande crue. Alors certes, ces images peuvent paraître choquantes, voire dégradantes, mais sachez que pour ces personnes vivant dans la Fosse, c'est aussi le seul moyen de manger copieusement, chaud, gratuit et de se confectionner par la suite du matériel à base des restes. L'homme n'est pas devenu cannibale du jour au lendemain, ce sont les causes et les conséquences des actes d'aujourd'hui qui l'ont poussé dans ses retranchements extrêmes.

N'y voyez pas une allusion aux séries Z digne des films de Romero, les survivants de la Fosse ne sont pas tous des hommes errants, bavant sur leur torse, les yeux sortant des orbites pour un bout de chair humaine. D'autant plus que cette fatalité ne touche que de rares tribus. Vos joueurs ne verront qu'épisodiquement des séances de festin. La plupart des cannibales mangent reclus dans leur coin, à l'abri des regards (déjà pour protéger sa nourriture) et souvent après un rituel permettant de prendre la force et l'esprit du défunt.

LE LIVRE

Vous verrez que ce livre est découpé en quelques chapitres seulement, favorisant l'ensemble de données aux multiples sections.

Le chapitre 1 explique comment se passe la vie quotidienne dans la Fosse, donne des informations concernant les tribus et sur la façon de gérer un groupe de joueurs.

Le chapitre 2 explore la création de personnages avec exemples à l'appui, définitions des termes et une aide sur la création de groupe.

Le chapitre 3 fournit toutes les règles nécessaires pour débuter une partie avec de multiples tables, des exemples de résolution, le déroulement d'un combat (attaque en face-à-face ou l'attaque de masse).

Le chapitre 4 explique comment le monde en est arrivé là depuis l'aube du 21e siècle, avec des témoignages de survivants et une nouvelle chronique qui retrace une lignée sur toute cette époque.

Le chapitre 5 offre trois scénarios : le premier pour introduire les personnages et les deux suivants pour commencer la campagne officielle du jeu qui suivra dans les suppléments.

Enfin, le livre s'achève par une feuille de personnage vierge et par quelques personnages pré tirés de la Fosse que les joueurs peuvent être amenés à croiser au cours de leur périple.

LE BUT

Alors maintenant, peut-être que vous vous demandez à quoi allons-jouer... ? Car malgré le thème, le développement du monde et les perspectives futures, il arrive souvent qu'à la fin d'un livre on se pose cette question. Ici, le but du jeu n'est pas de vaincre le Patriarche, il n'est nullement question de tuer tout le monde ni de faire le barbare à deux sous. Rappelez-vous que le mot d'ordre est : Survie. Qui dit survie dit aide, l'aide à ton prochain, la protection des femmes et des enfants, l'exploration des souterrains et du monde extérieur, la mise au point d'un antidote, l'alliance des peuples et surtout la reconstruction du monde. Ces vastes ruines que l'on appelait la Terre autrefois se doit de vivre à nouveau.

Posté par le_spartiate à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Introduction

Nouveau commentaire